Traduction Marketing français anglais

Le marketing se décline en de nombreuses spécialisations, du marketing média au Web marketing, du marketing sportif au marketing commercial de base, du marketing de masse au marketing personnalisé, etc. Or on ne traduit pas un texte marketing comme un texte ordinaire, puisqu'il s'agit de "naturaliser" le contenu dans un double mouvement de transfert linguistique et d'adaptation culturelle, selon la cible visée. Ce n'est plus de la traduction, mais de la rédaction pure.

primoscrib excelle dans la traduction-rédaction de documents commerciaux, d'études de marché, de communiqués de presse, de dossiers de presse, de supports de stratégie marketing, de catalogues, de brochures et plaquettes publicitaires, de magazines, de newsletters d'entreprises, etc.

Exemple de texte marketing à traduire du français vers l'anglais :

 

Le marché des services audio en ligne représentait de l’ordre de 200 millions USD en 2007. Il devrait atteindre 2.1 milliards USD en 2012, soit environ 10% du marché total des services audio hors ligne et en ligne (hors téléchargement payant de musique).
La part des services en ligne dans le marché audio total variera fortement entre pays, en fonction du poids actuel du média radio traditionnel (en termes de durée d’écoute et de revenus publicitaires) et du niveau de développement de l’accès haut débit.
Le développement du marché reposera sur la croissance du temps passé à écouter de l’audio et sur la croissance des revenus publicitaires par heure d’écoute en ligne. Cependant, les revenus publicitaires par heure d’écoute en ligne ne rejoindront pas ceux constatés pour la radio, ce qui se traduira par une diminution moyenne pour l’ensemble du secteur en ligne et hors ligne. Chaque auditeur qui migre d’une écoute hors ligne vers une écoute en ligne génère moins de recettes publicitaires.
L’essentiel de la croissance du marché proviendra d’un transfert des revenus publicitaires de la radio. Sur la période 2008-2009, la croissance du marché de la webradio ne permettra pas de compenser la décroissance des recettes publicitaires de la radio. À partir de 2010, l’ensemble du marché audio hors ligne et en ligne retrouvera une croissance modeste, de l’ordre de 3% par an.
 

Traduction en anglais :

 

Online audio service revenue was approximately EUR200 million in 2007 and is expected to reach USD2.1 billion by 2012 to account for 10% of the total audio services market, both offline and online (exclusive of paid music downloads).
The market share of online services relative to the total market for audio services will vary greatly from country to country depending on the current importance of conventional radio media (in terms of time spent listening and in terms of advertising revenue) as well as the penetration of broadband access.
How the market develops will depend on growth in time spent listening to audio services and growth in advertising revenue per hour of online listening. Nevertheless, advertising revenue per hour of online listening will not reach the levels known for broadcast radio listening, which means that online and offline revenue overall will be decrease on average. Every listener who migrates from offline listening to online listening generates less advertising revenue.
For the market to grow it is essential for offline radio advertising revenue to migrate also. During the period 2008-2009, the Web radio market will not grow enough to offset the decline in offline radio advertising revenue. Beginning in 2010, the entire offline and online audio market will show growth again, on the order of 3% per year.